L’arganier :
L’arganier est un arbre endémique au Maroc où il occupe une superficie de 28.000 ha.
II constitue la deuxième essence forestière du pays, après le chêne vert et juste avant le thuya.
C’est un arbre qui peut vivre de 150 à 200 ans. II est très résistant à la sécheresse et à la chaleur et s’adapte à presque tous les sols.
L’arganier pousse à l’état sauvage et en abondance dans les zones arides et semi-arides du Sud-Ouest marocain. 
L’arganier joue un rôle irremplaçable dans l’équilibre écologique et dans la préservation de la biodiversité. Grâce à son système racinaire puissant, il contribue au maintien du sol et permet de lutter contre l’érosion hydrique et éolienne qui menace de désertification une bonne partie de la région.

Fabrication :

Entre juin et août, les Marocains récoltent les fruits mûrs et tombés à terre (l'arganier ne doit pas être gaulé). Ces fruits sont mis à sécher plusieurs semaines au soleil, puis les femmes se chargent, entre deux pierres, d'enlever la pulpe de fruit et de casser la noix contenue à l'intérieur - une noix réputée seize fois plus solide que celle de la noisette - pour en extraire enfin de précieux amandons oléagineux. L'opération n'est pas finie pour autant.  Ces amandons sont mis à chauffer quelques minutes dans des plats de terre cuite. A la suite de cette légère torréfaction, ils sont ensuite broyés à la meule de pierre. Pour donner leur huile d'argan ? Toujours pas. On obtient seulement à cet instant une pâte qui va elle aussi nécessiter un long travail manuel. Les femmes triturent pendant plusieurs heures d'affilée cette pâte dans de grands plats creux. Ce n'est qu'au bout de ce long travail de malaxage qu'elles finissent par rendre ce mélange totalement sec pour en extraire jusqu'à la dernière goutte d'huile d'argan. La fabrication d'un seul litre d'huile d'argan aura nécessité 100 kg de fruits frais et 12 heures de travail.


L’aspect Socio-économique :

D’après le département des Eaux et Forêts, l’arganier (Huile d’argan) permet la subsistance de 3 millions de personnes dans le sud du Royaume. Par ailleurs, il fournit 20 millions de journées de travail par an. Son exploitation constitue en effet une activité génératrice de revenus et a toujours eu une fonction socioéconomique.
Ce n’est toutefois qu’à partir des années 90 que la filière s’est structurée à travers la création de coopératives de femmes spécialisées dans la production d’huile d’argan, dont le nombre s’est multiplié au fil des ans. Le domaine bien qu’en pleine évolution, est marqué par quelques dysfonctionnements. D’une manière générale, les coopératives de production d'huile d'argan sont marquées par une mauvaise gestion et connaissent des problèmes de commercialisation.
C’est ce qui a poussé certaines, il n’y a pas très longtemps, à se rassembler à travers un groupement d’intérêt économique pour être plus compétitives.

Ce n’est pas la seule reconnaissance de la filière à l’international. En fait, il y a, depuis quelques années, un véritable engouement pour l’arganier et l'huile d'argan, surtout qu’il offre de nombreuses niches à exploiter. Toutes ses composantes peuvent être sources de revenu. Ainsi entre autres, son bois est utilisable pour le chauffage, sans oublier qu’au pied de l'arganier, on peut cultiver de l’orge car cet arbre fertilise les sols. Sa fonction principale reste toutefois la production d’huile d'argan. Selon les chiffres officiels, la production nationale de l'huile d'argan peut être estimée à 4.000 tonnes par an. Un volume à noter, qui nécessite 10.000 tonnes d’amandons et 120.000 tonnes de fruits.

Photos de l’arganier :

NOM BOTANIQUE : ARGANIA SPINOSA (famille des Sapotacées)

Composition de l'huile d'argan :

100 % naturelle, l'huile d'argan est extraite de l'amande oléagineuse de l'Arganier. Depuis des siècles, les femmes berbères marocaines produisent l'huile d'argan pour les besoins alimentaires des populations locales mais elles l'utilisent aussi traditionnellement pour leurs soins de peau et de cheveux.

A l'évidence, l'
huile d'argan possède des vertus naturelles confirmées d'ailleurs par plusieurs études scientifiques menées tant au Maroc qu'en Europe. Ses composants biochimiques majeurs sont tous unanimement reconnus pour leurs effets bénéfiques sur la santé.

L'huile d'argan est bien équilibrée en acide gras essentiels et elle possède des quantités très appréciables de composants doués d'une activité biologique reconnue : Tocophérol, Béta-carotène, Polyphénols, Stérols, Alcools Terpéniques... Sa richesse en acide Linoléique (35 %) ainsi que sa teneur en Tocophérols et en Polyphénols lui confèrent un profil diététique remarquable.

Propriétés et bienfaits :

L'huile d'argan cosmétique renferme des propriétés anti-âge merveilleuses, elle nourrit la peau et en préserve l’élasticité. C’est une anti-ride efficace et très riche en vitamine E.

L'huile d'argan est riche en ingrédients naturels qui jouent un rôle primordial dans le renouvellement cellulaire.

Dans la pharmacopée marocaine traditionnelle, l'
huile d'Argan est adoptée pour les soins corporels visant à contrer les méfaits de l'âge et du climat : elle agit à merveille sur les rides et la peau sèche, atténue les traces visibles laissées par l'acné, la varicelle, les boutons et autres irritations ou lésions cutanées telles vergetures, gerçures et brûlures.
Utilisée également pour les soins du cuir chevelu, l'huile d'argan fait briller les cheveux ternes et renforce les ongles cassants.
Enfin, l'huile d'argan 
soulage les douleurs articulaires et est très prisée pour les massages corporels.

Naturellement, elle redynamise la peau, agit contre le dessèchement et le vieillissement de la peau en restaurant le film hydrolipidique et en augmentant les apports nutritifs au niveau des cellules.

Autres effets bénéfiques :

• Le massage des nourrissons et des bébés

• La cicatrisation des traces d’acné et de varicelle

• La prévention des vergetures chez la femme enceinte

• Le massage des articulations raidies par les rhumatismes

• Le soin des cheveux et des ongles cassants et dédoublés

Comment reconnaître une huile d'argan de qualité?

L'huile d'argan cosmétique n'a pas d'odeur forte, elle doit être très légère. Une odeur forte ou rance est un signe d'oxydation qui peut provenir d'une mauvaise méthode de fabrication ou de conservation.
Elle doit être de couleur claire . Contrairement à l'huile d'argan alimentaire qui est un peu plus foncée.

Effets sur les cheveux :

Nourrissant et revitalisant le cuir chevelu. L'huile d'argan apporte de la brillance aux cheveux tout en leur redonnant leur douceur naturelle et soyeuse.

Utilisation            

Pour redonner vigueur et santé aux cheveux fragilisés, appliquez quelques gouttes en effleurant la chevelure. En soin régénérant, appliquer des racines aux pointes, masser le cuir chevelu et laisser agir de 30 min à une nuit puis rincer les cheveux un shampoing doux. 

Effets sur le visage et le corps :

L'huile d'argan hydrate, revitalise, adoucit la peau et la protège contre les dessèchements. L'huile d'argan atténue les gerçures et craquelures causées par les froids d'hiver


Utilisation 

Utilisable à toute saison, Appliquer l'huile d'argan sur le visage et le cou et/ou le corps. Masser doucement par mouvements circulaires afin de pénétrer la peau.

Effets sur les ongles :

L'huile d'argan nourrit et fortifie les ongles mous et cassants, les protège contre les agressions extérieures.

Utilisation

Bien laver les mains ; tremper les ongles dans un mélange de jus de citron (ou de quelques gouttes d'huile essentielle de citron) et une cuillère à café d'huile d'argan à parts égales, environ 15 minutes, au moins une fois semaine.
Si vos ongles sont cassants, renouvelez l’opération quotidiennement. Vous pouvez réutiliser votre préparation en la conservant dans un flacon propre et sec durant une semaine.
Pour un traitement fortifiant de vos ongles en profondeur, vous pouvez tiédir la préparation au bain-Marie